⚡ CINQUIÈME ÉDITION DU FESTIVAL / COMMUNIQUÉ DE PRESSE ⚡
 
Démostratif, festival des arts scéniques émergents / en collaboration avec l’Université de Strasbourg / du 31 mai au 4 juin (Strasbourg) / 5e édition : Inévitables révoltes

« Démostratif met en rêve certaines luttes. Il place la fiction – donc le rêve, l’imaginaire, l’espérance, la croyance – au cœur de la révolte. Celle de l’utopie. » Sacha Vilmar, directeur artistique

Festival pluridisciplinaire consacré à la création émergente, Démostratif programme pour la cinquième fois des spectacles résolument vivants, hybrides, entre théâtre sans œillères, forme chorale anti-MEDEF, cirque LGBTQIA+, hip-hop travesti, danse queer, seul en scène « à se pisser dessus », performance multimédia ou cabaret drag-queen… 37 propositions – gratuites ! – et autant d’Inévitables révoltes, thème retenu par Sacha Vilmar, directeur artistique du festival des arts scéniques émergents Démostratif, et Anette Gillard, autrice-complice. La motivation de l’équipe de cette “manifestation” dédiée aux artistes de demain ? « Offrir un temps authentique, unique, pour permettre la propagation de quelques particules et autres ondes. » 

La lutte continue, sur le campus, lors de la cinquième édition d’un festival haut en couleurs et en volume où la révolte prendra bien des contours : pop excentrique avec la chanteuse déjantée Kalika (ne la croyez pas lorsqu’elle prétend que L’été est mort !) et allures de basse-cour avec Rapides et furieuses (compagnie du Cerf-Volant) où des poules entament une trêve de la ponte. Chez Les sens des mots, ce sont les vaches qui se rebellent… et font La grève des jus ! 

Services de Quai numéro 7 met en scène des techniciennes de théâtre prenant le pouvoir (de l’imaginaire) sur le plateau lors d’une cérémonie cathartique tandis que le triptyque Né.e.s avant la honte dessine le portrait au vitriol d’un richissime et influent homme d’affaire breton qui a construit son indécent empire « sur le sang des terres colonisées par ses ancêtres ». Ça ne vous évoque personne ?

Panique dans le corps patronal, émouvantes émeutes et guerres sans merci des classes ! L’association Démostratif, en collaboration avec l’Université de Strasbourg, déboule sur le campus et s’autorise même une entrée fracassante de motards travelos dans une église. Notre société hétéro-patriarcale va-t-elle se remettre de ce vent de révolte ? Cette rébellion hormonale ? Cette prise d’otage opérée par des artistes doux-dingues faisant tête à un système trop établi et une vision trop binaire du monde ? Les talents convié.es par Démostratif sont des révolté.es (bataillant parfois contre elleux-mêmes), animé.es par une douce et inévitable folie inventive !

Le festival offre également l’occasion de se rassembler dans les jardins de l’Université autour de son bar, dans sa librairie éphémère, sur un transat ou sous les arbres. Démostratif invite étudiant.es, habitant.es,  professionnel.les du secteur et tous.tes les autres à venir fêter les beaux jours sur le campus et ses alentours. Chaleureux, inévitablement… 

Festival Démostratif, du 31 mai au 4 juin (Strasbourg)

Village du festival sur le campus universitaire (un chapiteau Magic Mirror y sera installé), Salle d’Évolution, Église Saint-Guillaume, BNU et La Pokop 

Entrées libres

adieu mes chers cons (2022)

Nous sommes dans une forêt de conifères, à l’approche de l’hiver. Cinq corbeaux se retrouvent pris au piège, une lettre anonyme les a forcés à se rencontrer. « Rendez-vous à la croisée des chemins, rendez-vous là où tout a commencé. Ne vous attardez pas, la vérité est notre seul but. Alors marchez, marchez et retrouvons nous à la croisée des chemins. ». Mais qui s’amuse à semer la terreur ? Et surtout pourquoi un corbeau s’attaquerait à l’un de ses congénères ? Honni soit qui mal y pense, nous allons assister à une enquête, à une reprise de la justice, à une envie irrépressible de vengeance. Si cette histoire vous rappelle quelque chose, fiez-vous aux apparences elles ne sont pas toujours trompeuses. La fiction n’est jamais mieux servie que par un soupçon de réalité.

mise en scène Sacha Vilmar
texte Anette Gillard
jeu Fanny Colnot, Philippe Girard, Magali Lévêque, Nathalie Savary et Sacha Vilmar
décors Emmanuel Charles
costumes Amélie Waille
masques Louis Arene
création lumière Chloé Agag
création sonore Ludmila Gander
régie générale Sébastien Brogniart
administration Aïcha Chibatte

 

soutiens DRAC Grand Est, région Grand Est et la ville de Strasbourg au titre de l’aide à la production, service de l’action culturelle de l’université de Strasbourg
accueil en résidence La Pokop (Strasbourg), l’Agence Culturelle Grand Est (Sélestat), la Filature – scène nationale (Mulhouse), Théâtre de la Manufacture – CDN de Nancy Lorraine, le TAPS (Strasbourg)

 

 

diffusion
15.11.22 au 19.11.22 au TAPS Laiterie (Strasbourg)
02.03.23 au Diapason (Vendenheim)
23.03.23 et 24.03.23 au Théâtre de Lunéville
31.05.23 et 01.06.23 au Théâtre de la Manufacture – CDN de Nancy Lorraine
en cours

Maquette du décor © Emmanuel Charles

Résidence à la Pokop, février 2022 © Teona Goreci

édition 2021

Du 29 juin au 3 juillet 2021 a eu lieu la quatrième édition du festival sur le campus strasbourgeois. Avec la complicité de l’autrice Romain Nicolas, cette édition était placée sous le thème des affaires sordides. Pas moins de 110 artistes se sont rassemblé·es autour de 33 propositions pluridisciplinaires : performances, spectacles, court-métrage, lectures, concerts, installations…

En savoir plus
programme DÉMOSTRATIF #4
rapport d’activité 20/21
revue de presse

Crédit © Teona Goreci

m pour médée

mise en scène Sacha Vilmar
texte Anette Gillard
jeu Fanny Colnot, Sandrine Dott, Jérémy Grüser, Camille Radix et Sacha Vilmar
création lumière Chloé Agag
création sonore Ludmila Gander

coproduction Scènes & Territoires (dans le cadre du dispositif des Jeunes Estivants 2021)
soutien DRAC Grand Est, ville de Strasbourg
accueil en résidence Espace Bernard Marie Koltès – scène conventionnée (Metz), Scènes Vosges (Epinal), Théâtre de Hautepierre (Strasbourg)

Crédits © Teona Goreci

Informations pratiques

Accès et réservations

Le campus Esplanade (14 rue René Descartes, 67000 Strasbourg) est un espace arboré et piéton, les véhicules n’y ont pas accès. Il est possible de se garer autour du campus.

Le site est entièrement accessible aux personnes à mobilité réduite.

L’ensemble des festivités sont gratuites.

En raison de la crise sanitaire, l’accès aux spectacles et aux performances en intérieur se fait gratuitement sur réservation. Les jauges étant limitées par la distanciation physique, nous établirons pour chaque événement une liste d’attente sur place 30 minutes avant le début du spectacle.

Réservations : resa@demostratif.fr

Les portes s’ouvrent 15 minutes avant le début de chaque événement, sauf en cas de contraintes artistiques ou techniques.

Se rendre au festival

Tram C, E, F – arrêt Université
Bus 30, L1 – arrêt Palerme

>Pour la salle d’Évolution : bâtiment Le Portique, 14 rue René Descartes, 67000 Strasbourg.
>Pour l’AT8 : bâtiment l’Atrium, 16 rue René Descartes, 67000 Strasbourg.

>Pour l’accès au village du festival : une signalétique sera mise en place sur le campus.

Pour les personnes en situation de handicap

Le festival entreprend une démarche pour une meilleure accessibilité aux lieux mais aussi aux spectacles. Des places sont réservées pour les personnes à mobilité réduite ou en fauteuil. Pour plus d’informations ou pour prévoir votre venue : association@demostratif.fr.