expositions

Apparitions d’un trouble-fête
Pierre Issen (étudiant en illustration, HEAR, année 4)

Retrouvez du 29 juin au 03 juillet dans le village du festival, l’exposition de Pierre Issen :

A plusieurs endroits du campus de l’Esplanade, j’ai réparti des dessins à échelle humaine des monceaux d’un corps en état de putréfaction. Pour comprendre le sens de cette présence, aucun indice ! sinon les stigmates physiques du macchabée anonyme…  Ce qui m’intéresse dans ce genre d’affaire, c’est l’irruption du sordide dans le quotidien paisible du badaud. Non seulement car le tragique de la situation me fait rire, mais aussi car le cadavre incarne notre vérité à tous qui est la mort. Ça veut dire en somme : ne sort jamais sans tenir la mort en laisse !

Collectif Stress-Post-Chromatique

Le collectif Stress post-chromatique est composé d’étudiant.e.s en art à la HEAR, liée.s par un goût pour la sérigraphie et l’édition : Adelle Zanotti (année 4 illustration), Capucine Daclon (année 4 illustration,) Elise Jacques (année 4 scénographie), Elouan Guillou (année 4 illustration), Justin Large (année 3 illustration) et Olga Perepelitsa (année 4 didactique visuelle).

Il a jusqu’ici été la plateforme de divers projets d’édition, incluant jeux de cartes et fanzines.

➡️ À l’occasion du festival Démostratif, ils présentent sur leur stand, un panel de créations diverses et variées allant de la sérigraphie à la céramique autour du thème «Affaires Sordides » – village du festival, campus central.

➡️ Dans la Krutenau, retrouvez également les œuvres exposées de : Adelle Zanotti, Élouan Guillou, Capucine Daclon