mercredi 1 juin

NI OUI NI NON C’EST NON

Compagnie Je, Tu, Elle (Strasbourg)

Jo et Sam vont rencontrer à l’école une intervenante qui vient leur parler du consentement, alors qu’aujourd’hui il y avait histoire. Désespéré.e.s de ne pas parler des mammouths, du feu et de grotte, les deux complices décident de faire l’école buissonnière et de de se réfugier dans le grenier de la maison de Sam. Parce que dans ce grenier il n’y a personne et que les parents n’y montent jamais. Mais Jo claque la porte et les voilà enfermé.e.s.
En jouant et en se disputant dans ce grenier, Sam et Jo vont parler malgré elleux de consentement, de devoir, de droit, de respect et de droit à l’image.

conception Lucie Bores, Mallaury Miliani, Pierre Parisot et Camille Girard
jeu Lucie Borès et Pierre Parisot 

coproduction Scènes & Territoires dans le cadre des Jeunes Estivants 2021
soutiens Drac Grand Est, Le collectif des possibles, l’Agence Culturelle Grand Est, TAPS (Strasbourg) et l’Espace Malraux (Geispolsheim)

théâtre
à partir de 8 ans

mercredi 01.06 à 15h
>> magic mirror, village du festival
>> 45 minutes

LA GRÈVE DES JUS
Collection binôme, le poète et le savant

Compagnie Le sens des mots (Paris)

Avec binôme, le.la chercheur.euse devient l’objet d’étude d’un.e auteur.rice de théâtre qui écrit une pièce librement inspirée de leur rencontre. Le résultat est sensible, souvent drôle et offre un regard inhabituel sur la science et ceux qui la font. Après une rencontre unique avec un.e scientifique, l’auteur.rice écrit une pièce de 30 minutes pour 3 voix. 
La Grève des jus, de Romain Nicolas d’après sa rencontre avec Estelle Ferrarese, professeure de philosophie morale et politique à l’UPJV, Directrice de l’Institut du Genre :
Dans une laiterie des Pyrénées, les laitièrz déclarent la grève des jus. Iels se radicalisent alors que les laitiers font sécession. Panique dans le corps patronal, vaches philosophiques et geste médiévale.

conception Thibault Rossigneux
mise en scène Daniel Blanchard
jeu Thibault Rossigneux – Daniel Blanchard – Sandrine Lanno
musique Jules Poucet
technique Thibault Lecaillon

soutiens Institut du Genre, CNRS et CASDEN

théâtre et science
à partir de 14 ans

mercredi 01.06 à 18h
>> BNU
>> 1h15

RÉSERVATIONS SUR LE SITE DE LA BNU

PIÈCES COURTES ET DÉSINVOLTES

Compagnie Temporaire (Strasbourg)

Sorti d’une autre époque, un ordre désuet est installé. Mais voilà, on dirait que le disque s’est rayé. On a beau relancer le vinyle, rien n’y fait : le chaos s’est insidieusement immiscé dans la partie. Ils sont cinq à devoir composer avec lui, cinq circassiens emportés par un ordre progressivement décadent et cinq à finalement faire sauter le jukebox.

 

conception et interprétation Eloïse Wickersheimer, Vincent Sayegh, Mathieu Colinmaire, Léo Wolff et Sylvain Wolff

cirque

 

mercredi 01.06 à 19h15
>> village du festival
>> 15 minutes

CONSEIL DE CLASSE

Compagnie LA GUEULE OUVERTE (Saint Bonnet de Mure)

Un professeur est seul dans une salle de classe. S’adressant aux chaises vides, c’est l’occasion pour lui de dire à ses élèves ce qu’on ne se risque jamais à leur dire. Dans sa solitude, il va enfin pouvoir dire les mots qui ont été empêchés en présence de l’autre, prendre le temps de les choisir et donc écrire en parlant. 
Lorsque la parole se libère, c’est un événement éminemment spectaculaire. Filant avec poésie la métaphore du dompteur de fauves, la salle de classe se transforme progressivement en véritable chapiteau de cirque. Conseil de classe offre un regard inattendu sur la figure pourtant si familière du professeur. 

texte, mise en scène et jeu Geoffrey Rouge-Carrassat
création lumière Emma Schler

théâtre
à partir de 12 ans

mercredi 01.06 à 19h30
>> la pokop
>> 1h

RÉSERVATIONS SUR LE SITE DE LA POKOP

IL FAIT BEAU COMME LADY GAGA

Compagnie Les pierres d’attente (Marseille)

Nous sommes Marine et Nina. Nous sommes deux corps assignés femme à la naissance. Nous avons cela en commun. Nous avons aussi en commun de trouver cette commune évidence pas si évidente. En prenant comme outils et comme armes nos propres corps, nous voulons disséquer ce qui en nous agit comme fabrique du genre. En décortiquant les rouages de cette fabrique, nous voulons écrire et faire entendre nos propres récits, à la marge du Grand Récit dominant et assourdissant. 
IL FAIT BEAU COMME LADY GAGA est un voyage à travers nos corps comme vestiges vivants, sans cesse en mouvement, une mise au point impossible.

conception Marine Behar et Nina Villanova 
création lumière et régie générale Sébastien Lemarchand 
scénographie Sébastien Lemarchand – Nina Villanova 
regard extérieur et prothèses Julie Cardile 
conseil costumes Léo Peralta 
administration Bonnie Caroff
production Margot d’Audigier

soutiens DRAC PACA, Châteauvallon-Liberté – Scène nationale (Toulon), Festival de Marseille, France Relance

théâtre
à partir de 12 ans

mercredi 01.06 à 21h30
>> salle évolution
>> 1h20